POURQUOI JEÛNER ET METTRE DE Ù DISTANCE ENTRE SES REPAS?

décembre 5th, 2016 | by Alain Boissieu
POURQUOI JEÛNER ET METTRE DE Ù DISTANCE ENTRE SES REPAS?
Non classé
0

Une approche moderne qui commence à faire parler d’elle est ce qu’on appelle le JEÛNE INTERMITTENT, qui consiste à ne rien consommer avant midi ou le début d’après midi.
Voici ce qui a été remarqué en jeûne intermittent : amélioration à la sensibilité à l’insuline (qui est une hormone anabolisante qui favorise la nutrition et l’assimilation), amélioration de la production d’hormones de croissance. En effet, quand on prive un corps de nourriture, sa capacité à absorber la nourriture… augmente !

Quand on prive un corps de nourriture il devient meilleur à assimiler, meilleur dans la digestion, meilleur pour toutes les étapes et phases de la nutrition. En ce sens, les personnes qui recommandent de manger très régulièrement au cours de la journée pousse le corps à s’affaiblir, en saturant les organes digestifs au détriment de leur efficacité. Quand la sensibilité à l’insuline augmente, cela signifie que les nutriments, au lieu de rester dans le sang, de ne pas être utilisé par la cellule, et finalement d’être transformé en matière grasse dans le foie, vont être finalement directement utilisé par les cellules pour produire de l’énergie.

Et c’est bien ce que l’on remarque avec les jeûnes courts : perte de masse grasse, amélioration de la fonction digestive et assimilative, bien sur , énergie disponible pour la pratique sportive. Par ce que cela aussi c’est un point que l’on a complètement ignoré : l’activité motrice et digestive sont antinomiques.
Si le système nerveux est occupé à digérer, il y a beaucoup moins d’énergie pour l’action, pour le sport, pour l’entraînement. En ce sens, l’entraînement à jeun, est en train doucement de faire de plus en plus parler de lui, et pour cause !

Beaucoup plus d’énergie disponible, on brûle mieux les graisses, le repas suivant est mieux assimilé et mieux transformé par le corps. L’hormone de croissance qui est boostée par le jeûne permet une meilleure action anabolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *