Le Fer

juillet 4th, 2016 | by Alain Boissieu
Le Fer
Non classé
0

Il participe à la formation de l’hémoglobine, de la myoglobine et intervient dans la formation d’enzymes ayant un rôle capital dans de nombreuses réactions métaboliques.

Un déficit en fer entraîne une anémie ferriprive. Chez le sportif, un certain nombre de phénomènes peuvent provoquer une diminution des réserves de fer et augmenter ainsi les risques d’anémie :

la fatigue (surentraînement)
la sudation
la destruction des globules rouges liée aux contraintes mécaniques imposées créant des perturbations dans les vaisseaux sanguins.

Chez les femmes, les menstruations augmentent encore la perte minérale et il est bon de prévenir cette problématique par une supplémentation sous forme de cure avant et après cette manifestation physiologique.

Les besoins en fer du sportif sont plus importants que chez le sédentaire et c’est pour cela qu’il est bon de lui recommander la consommation d’aliments qui en sont riches, car un travail musculaire régulier peut à plus ou moins long terme révéler une carence préjudiciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *