De véritables auxiliares à notre disposition

janvier 2nd, 2017 | by Alain Boissieu
De véritables auxiliares à notre disposition
Non classé
0

Toute cette population microbienne, influence fortement notre métabolisme et notre physiologie.
Les bactéries et les cellules intestinales vivent en symbiose.

Notre microbiote, nous protège, régule le transit intestinal, permet le tri, la digestion et l’assimilation de nos aliments.

Au cours d’une vie, le microbiote hérité de sa maman lors de l’accouchement (par voies naturelles) et des premières tétees au sein est relativement stable dans le temps. Pourtant, en fonction de son mode et hygiène de vie, type d’alimentation (et diversification alimentaire ou pas), infections virales, ainsi que la prise régulière de médicaments, il peut y avoir un déséquilibre du microbiote en le fragilisant avec toutes les conséquences délétères que l’on peut imaginer pour la santé.
Fort heureusement, avec un mode de vie et un environnement adapté, le microbiote tend à revenir à son état quasi initial en 1 à 2 mois.

Afin de ne pas créer un déséquilibre au sein de votre flore intestinale (disbiose), évitez tous les produits trop gras, trop salés, trop sucrés, ce que l’on appelle le « junk food »
(la mal bouffe) : pizza, chips, hamburgers, frites, plats préparés, le pain blanc, les viennoiseries…

Tachez de privilégier les aliments naturels, bruts (non transformés) comme les fruits et les légumes, les oléagineux, graines germees…
Essayez de vivre en paix avec vous-même et votre entourage, fuyez autant que possible toutes sources de stress et prenez le temps de vous reposer, relaxer et pratiquez une activité physique régulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *