Carnitine et métabolisme

octobre 24th, 2016 | by Alain Boissieu
Carnitine et métabolisme
Non classé
0

La camitine est un acide aminé synthétisé par le foie et les reins, à partir de précurseurs que sont deux autres acides aminés, la lysine et la méthionine. La synthèse nécessite la présence d’autres molécules que sont du fer, des vitamines B3 et B6 ainsi que de la vitamine C. On parle d’acide aminé non-essentiel étant donné que le corps est capable de synthétiser la quantité dont il a besoin.

En plus de la production endogène, la camitine présente dans les aliments est absorbée par le tube digestif et rejoint la circulation sanguine. Sa principale source alimentaire est la viande rouge, suivie par la viande blanche et les poissons. D’un point de vue terminologique, on parle de L-camitine (L pour Levo, gauche) par opposition à la D-camitine (D pour Dextro, droite), selon la conformation spatiale des atomes. Seules la L-carnitine est active dans l’organisme.

On retrouve aussi l’acétyl-L-carnitine, molécule différente de la simple camitine par la présence de son groupement chimique acétyl. Ce dernier la rend liposoluble et non hydrosoluble, le principal effet recherché étant la meilleure diffusion dans certains tissus, notamment le passage de la barrière hémato-encéphalique et son action au niveau des neurones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *